Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

HOM-IN-IDEES

HOM-IN-IDEES

Des idées et des faits, sous l'oeil et la pince du "Hom.art Bleu Opale"


UN " PREMIER MAI " DANS LE SANG ET LES LARMES...

Publié par HOM.ART BLEU OPALE sur 1 Mai 2009, 07:46am

Catégories : #HOM-AU-TRAVAIL

*

Ce vendredi, " jour du muguet ", mais surtout " jour de revendications ", une exposition est visible en Mairie de Berck, en plus de la manifestation habituelle du 1er Mai.

Pour marquer l’événement, le Club des Collectionneurs de Berck et Environs, en partenariat avec la municipalité, y présente une exposition qui est le fruit de nombreuses années de recherches de Michèle et Guy Crépin : " Du sang et des larmes pour les racines du Premier Mai ".

" En 1889, Paris est fière de son exposition universelle qui s’étale aux pieds d’une extraordinaire construction de 300 m de haut, une tour métallique conçue par M. Gustave Eiffel, explique Guy Crépin.
 Cet événement accapare la presse qui ne s’intéresse que peu à un congrès international socialiste réuni dans un autre secteur de Paris.
 Ce congrès, prenant référence à un drame qui, en mai1886, a ensanglanté les Etats Unis d’Amérique, décide de faire du 1er mai 1890, une journée internationale de revendication pour abaisser l’horaire de travail à 8h ".

Si les organisateurs du premier 1er Mai, en 1889, n’avaient pas l’intention de pérenniser cette journée de manifestation, le 1er Mai est toujours là !
Cette année, dans le contexte social que nous connaissons, il va mobiliser les foules, d’autant plus qu’il est unitaire.

" Dans l’exposition, poursuit Guy Crépin, le visiteur pourra découvrir l’origine américaine du 1er Mai avec des reproductions des archives détenues par l’Historical  Museum of Chicago , comme  le drame de Haymarket, à Chicago, USA, suivi de la condamnation à la pendaison de 5 défenseurs de la classe ouvrière innocents ".

*


Grâce à une collection de documents originaux français (journaux, revues...), l’exposition évoque le Premier 1er  Mai (1890) mais aussi ceux qui l’ont suivi pendant une vingtaine d’années.

"  Un développement plus important est accordé au 1er Mai 1891 qui a meurtri la ville nordiste de Fourmies, termine Guy Crépin.
Alors que ce jour-là devait être un jour de revendication mais aussi de fête, les balles des nouveaux fusils Lebel de l’armée française ont tué neuf manifestants dont huit jeunes et en blessèrent 35 ".

Le passage au 20ème siècle a amené les cartes postales illustrées, mais aussi des émissions de timbres du monde entier sur le sujet! 
Joël Couplet de la section philatélique du CCBE  participe à l’exposition.
 Guy Crépin  a fait éditer une brochure-souvenir très illustrée mise en page par Daniel Piton.

L’exposition n’ayant qu’un but éducatif  (la connaissance d’un moment de l’histoire humaine) , les organisateurs refuseront tout débat de politique actuelle , se basant sur le principe de neutralité que doit respecter une association .

L’exposition est visible ce Vendredi 1er mai de 11h à 19 h et ensuite, jusqu’au 15 mai, aux heures d’ouverture de la mairie de Berck sur mer ( lundi- vendredi 8h30-12h, 13h 30-17h).

 

Commenter cet article

marcel 01/05/2009 19:21

heureux de vous découvrir c'est vrament super , a bientôt Marcel

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents