Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

HOM-IN-IDEES

HOM-IN-IDEES

Des idées et des faits, sous l'oeil et la pince du "Hom.art Bleu Opale"


UNE "USINE DES DUNES" PARTIE AVEC DE NOMBREUX SOUVENIRS...

Publié par HOM.ART BLEU OPALE sur 6 Février 2009, 06:14am

Catégories : #HOM-AU-TRAVAIL

*01*
En quinze jours, l'usine des Dunes est devenue un gigantesque tas de gravats !
Soixante dix années  de travail, de peine, mais aussi de petites et grandes joies viennent d'être mises à terre sous les pelleteuses des démollisseurs...
*02*
Certains apprécient cette disparition, d'autres regrettent car "on aurait pu en faire autre chose..."
Pour André Ribouchon et son épouse, le site est devenu un lieu de pélerinage quotidien depuis deux semaines ! Rencontre...
*03*

Vendredi dernier, les adhérents de la "Vie Berckoise" qui pensaient revoir une dernière fois le bâtiment en entier, se sont retrouvés face à un chantier de béton et de ferraille.
 Pour les guider dans le passé de cette usine mythique, Claude Douet et les époux Ribouchon.
Le président actuel du Cercle Musical Berckois, Claude Douet a oeuvré durant 20 ans dans le bureau d'études , au 3 ème étage .
" Aux périodes d'intense activité, explique t-il, plus de 180 employés travaillaient sur ce site."
Plantée dans les dunes de sable, il se souvient aussi que " nous étions obligé de faire appel aux services techniques de la ville pour dégager les routes d'accès, les jours de tempête"!
*04*
Pour André Ribouchon et son épouse , c'est un "crève coeur" que de voir cette mis à bas...
Bien qu'il avoue "que c'était la seule solution, vue son état d'abandon depuis plus de 20 années!"
Lui , sous directeur technique,et elle chef d'équipe, les époux Ribouchon y ont habité de 1961 à 1972, avant de partir pour Issoire.
  Pour eux, c'est une très grosse page de vie qui se tourne en ce moment !
En plus du travail, André se souvient de la naissance d'un de leur enfants, mais aussi des" barbecues amicaux, au milieu de la cour"...
*05*
Sanatorium jamais utilisé avant guerre, bâtiment stratégique de défense des allemands durant le deuxième conflit mondial, usine de fabrication de matériels électriques pour l'armée, notamment,  son histoire laborieuse  s'est achevée en 1986 avec le départ des machines pour Etaples, chez Valéo.
*06*
Durant plus de vingt  ans, des projets les plus divers ont été proposés, comme une Thalasso, un super marché, une Résidence d' artistes...mais aucun n'a pu voir le jour, devant le coût des travaux, laissant une friche devenant un peu plus dangereuse chaque année !
 Bien que artistiquement décorée par les Taggs, c'est finalement le nouveau propriétaire depuis début 2008, le Conservatoire du Littoral, qui lui aura donné le "coup de grâce"...
*07*
Il faudra s'habituer à ne plus voir le  grand "navire de béton" posé sur les dunes de Berck, cet été...

* Ces photos sont disponibles auprès du Webmaster par simple courriel...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents