Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

HOM-IN-IDEES

HOM-IN-IDEES

Des idées et des faits, sous l'oeil et la pince du "Hom.art Bleu Opale"


" DEFENDONS NOS OS ! " Une Journée contre l'Ostéoporose...

Publié par HOM.ART BLEU OPALE sur 17 Octobre 2008, 09:29am

Catégories : #HOM-EN-BLANC


"Défendons nos os !" est le titre accrocheur de la nouvelle journée mondiale de lutte contre l'ostéoporose, lundi prochain.
 Afin de toucher un maximum de public, les acteurs locaux de cette lutte ont décidé de déplacer cette journée au samedi 25 octobre au COSEC de Montreuil.
Fortement impliqué , le service de rhumatologie de l'Institut Calot y sera très présent .

 Rencontre avec l'un de ses médecins rhumatologues, Catherine Grégoir , référente en pathologie osseuse.

Sous l'égide du groupe de recherche et d'information sur l'ostéoporose ( GRIO), une bonne partie de ce service berckois, aidé par des étudiants Ergo et Kiné, informera le grand public sur cette maladie, ses conséquences, sa prévention et sa prise en charge.

De 10h à 17h, des ateliers souvent ludiques ( les facteurs de risque, les pièges de la maison, l'alimentation calcique, l'exercice physique...) seront tenus par les équipes soignantes constituées de médecins, d'infirmiers, kinésithérapeutes,ergothérapeutes et diététiciennes.
Les visiteurs pourront s'informer également par des expositions, des vidéos...( entrée libre)
Maladie osseuse, l'ostéoporose se caractérise par une raréfaction osseuse  qui fragilise l'os et augmente le risque de fracture.

"Elle touche surtout les femmes à partir de la ménopause, précise Catherine Grégoir. Une sur trois sont concernées! Chez les hommes, c'est un pour huit, après soixante ans."
Avec un dosage de risque à 60% génétique et 40% environnemental, l'ostéoporose a de quoi inquiéter!
" Une maladie silencieuse avant la fracture , explique le médecin , elle peut cependant être décelée par une ostéodensitrométrie, un examen indolore qui permet de mesurer la densité osseuse."

Le premier signe d'alarme est souvent la fracture du poignet chez la femme. Puis vient la rupture du col du phémur...et son taux de mortalité de près de 30% dans les six mois qui suivent !
" Jusqu'à la ménaupose, poursuit la spécialiste, les ostrogènes protègent la femme de cette décalcification. Après, on a maintenant recours à des médicaments spécifiques, mais encore faut il être au courant de son  problème! Il nous faut changer les mentalités!"

D'où viennent les risques?
"Très importante et jusqu'à la puberté, l'alimentation doit être équilibrée et riche en calcium. Par la suite, le tabac, l'alcool mais aussi la cortisone qui diminue les cellules osseuses agravent les risques !"

Comment en réduire les risques?
"Une vie seine et équilibrée! Une alimentation calcique, une activité physique...et une connaissance de son problème pour le soigner!"
Un combat au quotidien contre une maladie implacable et invalidante ..

L'occasion d'un diagnostique gratuit sur soi-même , ce samedi 25 octobre ( de 10h à 17h) au COSEC de Montreuil !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents