Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

HOM-IN-IDEES

HOM-IN-IDEES

Des idées et des faits, sous l'oeil et la pince du "Hom.art Bleu Opale"


MARIE A SOUFFLE SES CENT BOUGIES...AVANT DE PARTIR...

Publié par HOM.ART BLEU OPALE sur 22 Octobre 2008, 07:30am

Catégories : #HOM-ÂGE

DERNIERE MINUTE : Ce mardi 21 octobre, Marie -Henriette Daguisy- Tierny nous a quittés... Toutes nos condoléances à la famille !

Voici le texte publié le 12 octobre dernier, dans "La Voix du Nord", après une réception en l'honneur de ses cent ans, à la Maison de retraite des Oyats :


       "Décidément, la Maison de retraite des Oyats de Berck collectionne les centenaires! Marie-Henriette Daguisy- Tierny qui vient d'avoir 100 ans le 5 octobre dernier, est la quatrième actuellement. 
Un secret? "On y vit bien, tout simplement, explique Clarisse Reydant, directrice adjointe au CHAM dont dépend l'établissement .
Des petits soins, avec un accompagnement médicalisé et beaucoup d'animations!"

Ce jeudi après-midi, pour fêter la nouvelle centenaire, une bonne partie des résidents s'étaient joints à la famille , au personnel et aux officiels pour déguster les nombreux gâteaux confectionnés en l'honneur de Marie-Henriette.
Un des moments les plus émouvants a été  le face à face de l'honorée et de son arrière arrière petite-fille Lucie, âgée de quelques mois !
Mère de 5 enfants, Marie -Henriette a eu la joie de voir naître, à tour de rôle, 21 petits enfants, 48 arrières-petits-enfants et 13 arrières arrières-petits enfants, soit 87 personnes en droite lignée !

Née à Arras en 1908, elle était l'aînée de 8 enfants. Elle a fait une grande partie de ses études en Angleterre , au Couvent des oiseaux, à Westgate, avant de revenir à Paris.
Elle a de véritables dons pour le dessin , la peinture, le chant , le piano et le violon.
Mariée à Robert Daguisy, en 1930, elle suit son époux à Dunkerque, Valenciennes puis à Saint Quentin où il a terminé sa carrière comme ingénieur principal à la SNCF.
Après le décès de son mari, en 1961, elle décide d'habiter à Berck où elle avait passé ses vacances, étant enfant.
Elle y a mené une vie active, toujours de bon conseil pour ses proches et tous ceux qui la connaissait.
Et en plus, ce qui ne gâche rien, elle était fin cordon bleu!

Dans ses souvenirs, elle raconte volontiers l'arrivée du Tortillard en gare de Berck, ses baignades, ses pêches aux crevettes, la bénédiction de la mer et des flobards...
Quand elle parle de sa ville, elle ajoute souvent "Mon bon vieux Berck..." et quand il fait tempête, elle ajoute: "Berck sans vent, ce ne serait pas Berck! "
Au nom de la Municipalité, Marie Claude Lagache, première adjointe, lui a remis la médaille d'honneur de la ville."

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents